La pierre pour témoin : le Pont Julien

Traverser Bonnieux en direction du pays aptésien, conduira peut-être le voyageur à la rencontre du Pont Julien, un témoignage architectural parmi les plus remarquables du Luberon. Une découverte chargée d’histoire…

En contrebas, serpentant entre les roches, le Calavon, tantôt fil étroit, tantôt flot impétueux né des caprices saisonniers. Dès lors, il est facile de comprendre le pourquoi de ces trois arches, édifiées aux riches heures de la Via Domitia, voie romaine reliant l’Hispanie et les colonies de la Narbonnaise aux Alpes et par delà, Augusta Taurinum (Turin). Un pont stratégique, vital pour le commerce au temps de la pax romana, née, estime-t-on, en l’an 3 avant JC (27 pour d’autres), sur les reste d’un ouvrage antérieur. Trois arches de plein cintre (en arc) donc, 80 m de long, 6 m de large, certaines piles percées afin de laisser passage au tumulte des eaux en crue en offrant moins de résistance, construit en pierre calcaire, en grand appareil. Voilà pour les données techniques, laissant à voir l’ingéniosité et la maîtrise des bâtisseurs conduits, semble-t-il, par Domitius Ahenobarbus, à la demande de Jules César lui-même. Simple visiteur, on aimera aussi s’imaginer les époques traversées, par ce vénérable témoin de l’histoire humaine petite et grande. Respectable ouvrage, portant l’empreinte du pas, creusé du fil de la roue… jusqu’en 2005 et la mise en place d’une déviation et d’un nouvel ouvrage plus apte à recevoir le flot motorisé d’aujourd’hui. Dénommé Pont Julien en raison de la proche cité d’Apt (la colonie Apta Julia romaine créée par Rome), l’édifice vit désormais des jours paisibles, et témoigne d’un intérêt touristique non feint, attirant pêle-mêle amateurs d’Histoire, de pique-nique, pêcheurs de truite, promeneurs en famille…

Depuis 2005, le Pont Julien constitue aussi une étape incontournable pour les cyclistes parcourant le Véloroute du Calavon, piste cyclable parcourant la vallée entre Cavaillon et Apt et par delà, les alentours de Volx dans les Alpes de Haute-Provence. Remarquablement préservé, le Pont Julien fut l’objet d’attentions à l’heure de la Révolution.

Au siècle dernier, d’autres travaux de réfection (menés par la commune de Bonnieux et le Conseil Général) et son classement au titre de Monument historique, lui permirent de fêter dignement en 1997, son âge vénérable de… 2000 ans.

Eric Morichaud

Pour en savoir plus :
Office de Tourisme de Bonnieux
Tél: 0490759190